PASCAL ADOS A NANTERRE, AUJOURD'HUI , UN HOMME

Publié le par apeis du cher

IL VIENT DE N A N T E R R E DANS LES HAUTS DE SEINE CONNAISSEZ VOUS SON HISTOIRE ?

 

Et, oui, je l ' ai connu , il avait 13 x 14 ans,

j' avais 20 ans , aujourd'hui, il a 52 ans .

Toute sa vie, jusqu'à ce jour ,il y a eu, pour lui nécessité qu'il se batte pour survivre .

LUI, il a connu la zone, l'instabilité familiale , la galère, les bagarres et les difficultés en région parisienne . Sa vie d' adolescent et d'adulte n' a été que combat , il l'a passé sur le fil du rasoir, sans savoir , de quel coté , il allait tomber, bien souvent dans la solitude ou très mal accompagné .

 

Sa famille, il ne pouvait pas compter dessus. Presque enfant de la rue, il a du s'élever seul, avec ce qu'il y a trouvé, galère, galère et RE- galère !

 

Il a essayé de s'en sortir, il est devenu Commerçant itinérant, allant de marché en marché , il a construit sa vie . Il a appris dans toutes ses expériences à agir et à réagir en étant positif ? Il s'est questionné sur le Positive et le négatif dans la vie , DANS SA VIE ?

 

En fait , du fond d'une galère , comme dirait les jeunes d'aujourd'hui «  galère (( G R A V E ))  » , au lieu de sombrer, il s'est mis, seul , à prier .

Prier qui ? Il ne savait pas, mais il a prié. Cela l' a sauvé . Il s'est mis à penser sa vie par le positif . Donc , en s'interrogeant : «  Ce que je fais là, où , face à cette difficulté , est ce que je fais bien ou mal ?

 

Progressivement il a trouvé une réponse, qu'il cherche à appliquer chaque jour, qui passe, mais s'est loin d'être facile et évident . Le facile serait de ne pas s'interroger et donc , à nouveau : galère. La vie est un combat , si l' on veut agir positivement .

 

Cheminant, priant , il a rencontré dieu . OUI mais pas le dieu des Chrétiens, ni celui des Musulmans ou des Israélites, ni bouddha . NON , de son fort intérieure, il a continué de prier . Il s'est mis , là aussi progressivement , à s'intéresser AUX ECRITURES, aux saintes écritures. Il est allé chercher des livres de chaque religion pour comprendre. Lectures et prières faisant , il est devenu de plus en plus croyant, il a gagné en sérénité. Il a , de plus en plus , prié . Puis, il a de plus en plus réfléchi sa vie. Donc , il a adapté ses comportements et ses réactions.

 

Voilà, le Pascal qui est passé dans les locaux de l' APEIS , par hasard , un beau jour de 2008 .

Au cours du deuxième trimestre 2009 . il a rejoint l ' APEIS.

 

J'ai alors trouvé un homme , au lieu de ce jeune ados , que j'avais connu jadis . Il a physiquement changé, je ne l'avais pas reconnu, mais des mots et des expressions, que nous avions eux en commun, hier, nous ont permis de nous reconnaître .

 

Aujourd'hui, il a rejoint l ' APEIS.

 

MICHEL LHEROT Apeis du cher sur Google

 

Publié dans Courriers de l'Apeis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article