JEAN ET SON TRAUMA CRANIEN

Publié le par apeis du cher

  TRAUMATISME CRANIEN, RETOUR A LA VIE , les ordinateurs et l' Apeis du cher   

TRAUMATISE CRANIEN, RETOUR A LA VIE,

SORTIR DE L'AMNESIE , RETROUVER DES CAPACITES INTELLECTUELES, ENFIN REVIVRE aider en cela par les ordinateurs de l' APEIS du Cher, en autre .

 

Ou L'HISTOIRE DE JEAN.

 

JEAN était un homme plein de force et plein de capacités intellectuelles, il avait l'ambition de réussir sa vie professionnelle et personnelle.

Il aimait la vie, pourrait on dire qu'il la mangeait par les deux bouts ? À la fois beaucoup de travail pour réussir en qualité de responsable technico-commercial dans une grande chaine de distribution d'équipements de hautes technologies, donc avec beaucoup de force et de combativité pour réussir et s'imposer dans ce milieu, loin d' être de tout repos pour quelqu'un qui veut se faire sa place. Mais en même temps désireux un jour de former une famille. Normal quoi !

Mais Jean aimait la vie, jeune homme, il aimait aussi rencontrer des amis et faire la fête en s'amusant tard dans la nuit. Parfois certaines de ces fiestas étaient un peu arrosées, comme savent le faire les jeunes commerciaux, pour se libérer d'une tension qu'impose un rythme forcené de travail. Histoire d'équilibre personnel, bien sur pour résister à la pression professionnelle.

 

Mais voilà, ce qui arrive, parfois à bien d'autres Jeunes hommes et jeunes filles, lors de sorties, en boites, au cours desquelles les jeunes, ne boivent pas que de l'eau pour montrer aux autres que l 'ont tient le coup. L'alcool a bien coulé et la voiture s'est bien fracassée contre un obstacle et JEAN a faillé perdre la vie.

 

Jean s'est retrouvé pendant de longs mois dans le comas, dont il a bien failli ne pas sortir, étant transporté d'hôpital en hôpital, subissant intervention chirurgicale sur intervention chirurgicale, comme l'a décrit JEAN «  j'ai eu un trauma crânien,j'ai perdu mes capacités intellectuelles et ma mémoire. J'étais devenu « un légume  avant de connaitre l'APEIS, il y a de nombreuses années » dit-t'il.

« L'informatique , petit à petit, m'a permis de me retrouver, de me reconstruire et progressivement de retrouver la mémoire , cela avec l'aide et la patience des adhérents de cette association, qui progressivement m'ont expliqué et m'ont montré comment utiliser les logiciels et les différentes manipulations des ordinateurs. Bien des fois, je les ais planté. Mais, ils étaient là pour me réexpliquer comment faire pour réussir à progressivement à arriver à les maitriser surtout au niveau des traitements de texte . Aujourd'hui, je me débrouille, même si j'ai encore besoin d'explications et d'un coup de main. »

Voilà ce que raconte JEAN à qui veut bien l' écouter ...

MICHEL  LHEROT   APEIS  DU  CHER     8 Rue Galilée   BOURGES

 

Publié dans Courriers de l'Apeis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Guette 01/07/2009 22:10

Histoire touchante, pleine d'émotions.
Bravo pour le travail de votre association, auprès de Jean.

Cordialement,
Wilfrid